Valoriser, transformer et innover pour réduire le gaspillage alimentaire.

Notre Démarche

 

Tout aliment génère lors de la production des émissions de CO2 et nécessite des ressources telles que de l’eau et des nutriments présents dans le sol. Chaque année, dans notre pays, la consommation de denrées alimentaires  génère 2,8 millions de tonnes de pertes évitables, ce qui impacte inutilement notre environnement. Pour cause : TROP mûr, TROP biscornu, TROP abondant… En bref, toujours TROP !

Chez FructiBon, nous avons la conviction que rien ne se jette et tout se transforme. Agir de façon responsable et assurer l’alimentation de demain avec authenticité, bienveillance et innovation. Voici notre but !

FructiBon Sàrl innove en valorisant tous les aliments encore comestibles. Nous fabriquons artisanalement de délicieux sticks composés à plus de 95% issu de fruits et légumes considérés comme « TROP ». Ces derniers proviennent de Suisse, peuvent avoir également été importés et sont invendus chez nous. Pour donner cette texture CHEWY à nos sticks, nous utilisons de l’agar-agar, un extrait d’algue naturellement présente sur les côtes de Galice (Golf de Gascogne). Dans quelques-unes de nos recettes, il nous arrive d’utiliser du sirop d’agave pour son pouvoir sucrant, du gingembre frais, des épices pour apporter de l’originalité. Nous privilégions l’agriculture biologique pour ces ingrédients qui viennent de loin. 

Nous veillons au mieux à ce que nos activités soient en cohérence avec l’équité sociale, la protection de l’environnement et la viabilité économique. Nous pensons qu’ensemble, grâce à des objectifs réalistes et  des actions régulières, nous pouvons avancer!

Notre Histoire

 

«  Fille d’arboriculteur, j’ai depuis toujours eu la volonté de revaloriser les fruits de l’exploitation familiale. Ceci m’a conduite à réaliser mes études dans le domaine de l’ingénierie alimentaire. Après trois belles années en restauration, je quitte mon emploi en janvier 2020 pour me consacrer pleinement à FructiBon avec un objectif: valoriser, transformer et innover pour réduire le gaspillage alimentaire.  »

Eugénie Amacher Varlet